21/02/2008

Traitement d'hiver des arbres

Les traitements d'hiver sont essentiels pour le bon état sanitaire de vos arbres, notamment les fruitiers. Au-delà des produits à pulvériser, découvrez une série de mesures allant "dans le bon sens"..

Soins préliminaires mais essentiels

Ramassage des feuilles mortes

Si ce n'est déjà fait à cette époque de l'année, ratissez sous les arbres pour ramasser les feuilles mortes, et brûlez ces dernière si l'arbre portait des maladies. Dans le cas contraire, elles peuvent enrichir le compost.

Suppression des fruits momifiés

Oter les fruits momifiés sur l'arbre est impératif. Ils constituent en effet un foyer d'infection important, qui pourrait causer l'apparition de maladies la saison prochaine. Faites-les tomber en vous aidant d'un bâton.

Brossage de l'écorce

Grattez l'écorce du tronc et des branches à l'aide d'une brosse type "lave-pont" ou carrement en fer. Ceci a pour but d'éliminer toutes traces de mousses et lichens, dont la présence est annonciatrice de parasites.

Plaies à cicatriser

Durant ces opérations de nettoyage, vous repèrerez inmanquablement des plaies. Curetez en profondeur avec un outil bien propre, et appliquez un cicatrisant de type goudron de Norvège ou mastic. Faites de même avec toutes les coupes produites par vos opérations d'élaguage.

Produits de traitement

Huile blanche

C'est le "traitement d'hiver" par excellence. Elle permet l'élimination de tous les parasites installés dans les creux de l'écorce des arbres, et prévient l'apparition de parasites. Ce produit composé essentiellement d'huile blanche de pétrole est assez corrosif; diluez-le soigneusement et n'augmentez pas les doses indiquées. La pulvérisation s'opère une première fois en décembre, une deuxième fois en février en diminuant le dosage.

Bouillie bordelaise

Ce n'est pas le produit miracle, mais il est vrai qu'une bonne  pulvérisation de bouillie bordelaise  en février, avant le débourrement, constitue une mesure efficace contre la tavelure, la cloque et le mildiou. Surtout si elle vient en renfort de celle pratiquée à l'automne, à la chute des feuilles.

Lait de chaux / blanc arboricole

Très efficace également pour lutter contre les parasites et les maladies, le lait de chaux constitue un utile traitement d'hiver, généralement réservé aux arbres fruitiers. Un peu compliqué à préparer, il existe sous une forme prête à l'emploi : le blanc arboticole.

Promesses futures...

Après ce grand nettoyage et ces traitements, les arbres devraient démarrer leur végétation dans les meilleures conditions possibles; la première garantie d'une récolte abondante et saine!

15:33 Écrit par BASTET dans X - Trucs et astuces | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/01/2008

PROTEGER SES PLANTES EN HIVER

En cas de froid et de gel, les plantes du jardin ou du balcon peuvent souffrir. Si la météo est alarmante, pensez à protéger les plus fragiles.

En cas de gel les plantes en pot, les arbustes à feuillage persistant ainsi que les jeunes plantations de l'automne précédent ou d'il y a un an, demandent une protection. Le froid agit directement sur les branches mais aussi indirectement sur les racines : l'eau contenue dans la terre gèle et augmente de volume. Ce faisant, elle comprime les racines et les blesse !

  • N'arrosez jamais vos plantes lorsqu'il gèle...surtout si elles sont en bac : la pression exercée par l'eau gelée sur les racines y est encore plus importante.

  • Enveloppez entièrement les pots dans du plastique à bulles... mais laissez les branches libres, surtout si votre balcon est situé plein sud. Enveloppées, les parties aériennes de la plante risquent de s'échauffer lors de journées ensoleillées et de reprendre leur croissance trop tôt, comme elles le feraient dans une serre (ce qui est d'ailleurs alors le but recherché, mais sans aucun risque).

  • Secouez la neige des arbustes à feuillage persistant... même s'il y en a peu. Elle maintient sur les feuilles des températures proches de 0°C qui peuvent, à la longue, les brûler.
    La neige constitue en outre un poids supplémentaire qui peut casser les branches.

  • !!!Astuce
    Le sol des balcons et terrasses, bien souvent en béton brut ou recouvert de carrelage ou de dalles gravillonnées, s'avère excessivement froid. En glissez sous les pots des plaques de polystyrène, vous parviendrez à les isoler de façon importante. Une précaution inutile sur les sols en bois.

17:17 Écrit par BASTET dans X - Trucs et astuces | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Utiliser les cendres au jardin

L'hiver est de retour, avec  d'agréables feux de cheminée, et aussi des feux de jardin pratiqués les jours sans vent, pour se débarraser des déchets végétaux (taille notamment).
Les cendres qui en résultent peuvent être utilisées avec profit pour le jardinage : voici comment...

Quelles cendres ?

On va utiliser ces résidus de combustion pour enrichir le sol du jardin. Aussi, il importe de ne pas contaminer les plantes, en apportant des substances toxiques par le biais de ces cendres. Il ne faut donc utiliser dans vos feux que du bois (non-peint, non-traité) et autre déchets végétaux, à l'exception de tout plastique (qui dégage par ailleurs des émanations dangereuses pour l'homme).

Comment faire ?

Lorsque le feu a bien refroidi, ramassez les cendres. Passez les au tamis, afin d'éliminer les plus gros morceaux (restes de bois mal consummé, charbon...) qui ne pourraient être assimilés par les plantes.
Stockez ces cendres à l'abri de l'humidité, faute de quoi vous n'aurez affaire qu'à une bouillie compacte et fort peu exploitable.

Période d'utilisation

Ces cendres seront employées au printemps prochain ou bien à l'automne. Epandez-les dans les massifs, en grattant légèrement le sol pour un enfouissement superficiel.

Quel bénéfice ?

Les cendres ne sont pas extrêmement riches. En fait, leur teneur en sels minéraux dépend du bois qui a été brûlé. Elles contiennent du calcium, du phosphore (P), du magnésium et de la potasse (K), dans des états plus ou moins solubles.

!!! Attention : à cause de la présence de calcium, il est préférable de ne pas employer la cendre sur les massifs de plantes de terre de bruyère.

Autre utilisation des cendres : Anti-limaces

Les cendres peuvent également être disposées en cordon autour de cultures fragiles, pour dissuader escargots et limaces d'en faire leur collation.

17:07 Écrit par BASTET dans X - Trucs et astuces | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/03/2007

POUR PROTEGER LES POIREAUX

Pour éloigner papillons et autres mouches qui ont l'habitude de venir pondre au creux des poireaux, voici une technique :

Dans une bouteille en plastique, verser 2 cuillères à soupe de Crésyl (désinfectant bactéricide fongicide). Fermez-la. Puis avec un couteau, faites un trou où vous glissez un bâtonnet pour tenir la bouteille inclinée. L'odeur forte du produit se dégage par le trou et éloigne les indésirables.

15:42 Écrit par BASTET dans X - Trucs et astuces | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |